Visites virtuelles à 360 degrés dans les restaurants toulousains

Visites virtuelles à 360 degrés dans les restaurants toulousains

Le Street View est déjà dépassé. De plus en plus d'enseignes toulousaines, notamment des restaurants, proposent désormais aux internautes de découvrir leur intérieur.

 

Visite à 360 degrés depuis votre ordinateur (photo Côté Toulouse)

Visite à 360 degrés depuis votre ordinateur (photo Côté Toulouse)

La Compagnie française, Rajasthan Villa, Café chouchou, Les Ténors, Au Bruit qui Court, Le Taj, Grand Café Albert, La Gourmandine, Zenasia… De plus en plus de restaurants ouvrent virtuellement leur porte et permettent à l’internaute une visite à 360 degrés.

Vous n’avez pas encore repéré ? Lorsque vous cliquez sur le nom d’une enseigne via le moteur de recherche Google, la vignette « intérieur » apparait à la droite de votre écran et vous permet de découvrir le lieu sur le modèle du Street View, une possibilité déjà bien connue des internautes.


Lorsque vous cliquez le nom d'une enseigne sur le moteur de recherche Google, la vignette « intérieur » apparait à la droite de votre écran (photo DR)

Lorsque vous cliquez le nom d'une enseigne sur le moteur de recherche Google, la vignette « intérieur » apparait à la droite de votre écran (photo DR)

Quel intérêt pour le commerçant ?

« Cette visite virtuelle permet de faire connaître l’établissement, découvrir qu’il y a une seconde salle à l’arrière, indiquer au serveur la table que l’on souhaite réserver pour le dîner…, explique Pierre Alibert, photographe toulousain agréé par Google. Parfois la façade ne paie pas de mine ! Le plus difficile pour le commerçant est souvent de faire en sorte que le client franchisse le seuil de la porte ».

Il n’y a pas que les restos

Cette visite virtuelle est également possible sur tablette et smartphone. Les restaurants ne sont pas seuls à ouvrir virtuellement leurs portes, d’autres enseignes franchissent le pas. C’est le cas deCaliceo, de labijouterie Pujol, deXavier… Pierre Alibert travaille actuellement pour la boutiqueMephistoet le magasin d’ustensiles de cuisineHabiague.

Comme Pierre, une dizaine de photographes agréés Google travaillent dans la Ville rose et permettent de visiter virtuellement les lieux pouvant accueillir du public.

Une trentaine d’euros le panorama

Côté tarifs, chaque photographe est libre de pratiquer le prix qu’il souhaite. « Je facture 30 euros par panorama au commerçant, indique Pierre Alibert. Au minimum, un restaurant va débourser l’équivalent de 6 panoramas. A tout moment, le commerçant peut modifier la page voire la supprimer en cas de changement de propriétaire ».

A l’avenir, Pierre Alibert souhaite développer l’interactivité entre l’internaute et l’enseigne :

D’ici la rentrée 2016, je devrais proposer une solution qui permettra de compléter la visite virtuelle par des vidéos, des zooms sur les menus… Voire la photo des plats eux-mêmes apparaissant en grand écran et à 360 degrés.

 

Pour lire l'article original, clique ici.

 

 

SEO : Google admet que les clics sur ses résultats sont pris en compte

Les clics obtenus par une fiche Google My Business vont aider à la rendre plus visible dans les résultats, a admis Google.

 

Le moteur prend-il en compte le taux de clic obtenu par les pages dans ses résultats pour les faire monter ou descendre dans son classement ? Dit autrement, le taux de clic, ou CTR, est-il un critère utilisé par l'algorithme de Google ? Beaucoup de référenceurs le pensent, mais Mountain View ne l'a jamais officiellement confirmé. Google vient toutefois de faire un pas dans cette direction.

Rahul J, un employé du moteur, vient en effet de publier les facteurs essentiels pour qu'une fiche Google My Busines soit bien visible dans les résultats remontés. Cette intéressante liste, très utile en matière de SEO local, contient trois critères déjà bien connus : la catégorie dans laquelle est classée la fiche, va être importante pour répondre au mieux à la requête de l'internaute ; la proéminence de l'entreprise est aussi analysée, et sa présence doit être "établie" en ligne d'après le terme employé par le Googler ; enfin, la distance entre l'entreprise et celui qui la cherche va aussi compter.

A ces trois critères, s'en ajoute un quatrième, moins connu, et assez intéressant : "l'historique dans les résultats de recherche", et notamment "le nombre de fois que la fiche a été cliquée pour le mot clé". Le nombre de clics obtenus par un résultat, et a fortiori le taux de clic, fait donc bien parti des critères observés par Google pour classer ses résultats, au moins ceux faisant remonter des fiches d'entreprise…

 

Dayton, Ohio, souhaite la bienvenue à Google Business View.

 

Mercredi, la Chambre de commerce de Dayton a lancé son programme Google Business View, qui permet aux clients potentiels de faire une visite virtuelle interactive à l'intérieur des entreprises locales.

Drew Hilker d'Ithaca, photographe certifié de Google Maps, devait photographier 17 entreprises de la région mercredi et aujourd'hui pour créer des visites virtuelles à 360 degrés.Il sera de retour dans quelques semaines pour photographier une autre douzaine de lieux pour ce programme.

La technologie de Google Business View est un «excellent outil de marketing» pour les entreprises et les organisations dans la région, a déclaré Holly Allen, directrice du marketing de la chambre du commerce."Ceci donne à ses clients une vue aux locaux avant qu'ils se décident à travailler avec votre entreprise», dit-elle.

"Cela nous permet de promouvoir nos services, de démontrer ce que nous avons sous ce toit de façon virtuelle», a déclaré Dan Cornelius, directeur des ventes de Think Patented.

Think Patented comprendra environ 25 "points de vue", qui fournissent des panoramas à 360 degrés.

Les identifiants personnels tels que les visages des personnes et les plaques d'immatriculation sont floues dans les images.

Allen a déclaré que le coût pour la séance photo commence à 360 $, plus $ 199 par an pour Google de maintenir l'adresse web. Les membres de la Chambre bénéficient d'une réduction de 12 pour cent et aussi apparaîtront dans un répertoire en ligne sur le site de la chambre.

Les entreprises participantes seront fournies avec un lien vers leurs visites, qui peuvent être intégrés sur leurs sites Web et des pages de médias sociaux. Les visites seront également ajoutées à leurs profils Google, visibles à toute personne qui cherche l'entreprise sur Google.

© 2015, le Dayton Daily Nouvelles (Dayton, Ohio) Distribué par Tribune Content Agency, LLC.

Un avant-goût dans une entreprise.

Un avant-goût dans une entreprise.

"Le but de la visite virtuelle sera d'augmenter la visibilité en ligne de The Business Factory, et permettra également aux visiteurs de voir ce que le centre offre, y compris nos salles de conférence et de réunion."

Adrian a déclaré: "Obtenir une visite virtuelle de Google Maps Business View est simple, rapide et peu coûteux, il n’y a aucun frais récurrents ou cachés, et la visite virtuelle peut être facilement intégré dans des sites Web et des pages de médias sociaux".

"Business View augmente la visibilité sur Google non seulement avec la visite virtuelle actuelle, mais aussi par l'amélioration de l'apparence des résultats de la recherche, en aidant à améliorer les classements de recherche, et mettant en vedette la page Google+ de l’entreprise."

«Les clients bénéficient également d'un ensemble d'images professionnels de leur entreprise ou de l'organisation qu'ils peuvent utiliser pour tout usage, sans coût supplémentaire qui peut être très utile pour une nouvelle entreprise."

Pour voir l'article original en entier cliquer sur le lien ci-dessous. (en anglais)

http://www.newsguardian.co.uk/news/business/take-a-sneak-peak-in-a-business-factory-1-7235333

 

 

Google Maps Business View renforce la présence en ligne des PME.

Warp Theme Framework

Google Maps Business View renforce la présence en ligne des PME.

Google Maps Business View est un outil qui aide une entreprise à améliorer sa présence en ligne.

Par : Shivani Shinde Nadhe

Prenons le cas de VV College of Engineering dans le Tamil Nadu. Pour attirer l'attention sur leur campus de Tisaiyanvilai, la direction du collège a cherché à accroître leur présence en ligne / médias sociaux, car ils estimaient que les annonces dans les journaux étaient trop coûteux et inefficace. En outre, ces annonces ne présenter pas le campus et ses commodités efficacement aux étudiants potentiels.

Lire la suite